Société

Gestion de Crise : Le Gouvernement Gabonais Se Penche sur les Difficultés Financières de la SEEG

Le 23 novembre dernier, le Premier ministre Raymond Ndong Sima a accueilli au sein de son cabinet le ministre de l’Energie et des ressources hydrauliques, Jeannot Kalima, accompagné d’une délégation de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG). Les discussions ont principalement porté sur la situation financière préoccupante de cette entreprise d’État, depuis le départ du groupe français Véolia de sa gouvernance.

Suite à ce retrait, la SEEG a traversé une crise de gestion qui a profondément affecté sa santé financière. La société, détenant le monopole de la fourniture d’eau et d’électricité dans le pays, a sollicité le soutien de l’État en cette période de Transition pour faire face à cette situation délicate.

Jeannot Kalima, accompagné de l’équipe dirigeante, a exposé au Premier ministre les difficultés structurelles et financières auxquelles la SEEG est confrontée. Conscient de l’importance de cette entreprise pour l’économie gabonaise, Raymond Ndong Sima a exprimé sa préoccupation face à la gravité de la situation. Un communiqué d’audience émis par les services de la Primature indique que le Premier ministre de la Transition a promis d’examiner urgemment le problème, en collaboration avec les membres du gouvernement concernés.

La SEEG, en dépit de son monopole, a subi ces dernières années les conséquences de la mal gouvernance. La restauration de la bonne gouvernance au sein de l’entreprise est une priorité pour les autorités, notamment dans le cadre du Comité pour la transition et la restauration des institutions (CTRI). La fourniture en eau et en électricité étant une préoccupation majeure de ce comité, la SEEG devrait jouer un rôle crucial dans la concrétisation de cette vision.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page