Economie

Economie: Le Gabon Réduit sa Dette de Plus de 400 Milliards de FCFA en un Peu Plus de 100 Jours

En un peu plus de 100 jours depuis l’installation de son gouvernement, l’État gabonais a réussi à alléger sa charge financière de plusieurs centaines de milliards de francs CFA. Ceci a été possible grâce à l’allocation de fonds, notamment une enveloppe de 85 milliards dédiée à l’apurement de la dette intérieure, ainsi que 381,39 milliards destinés à la dette extérieure. L’objectif premier des nouvelles autorités est de restaurer la confiance tant au niveau national qu’international.

En moins de quatre mois, le Gabon a réussi à restaurer la confiance de ses partenaires nationaux et internationaux, dissipant les appréhensions accumulées au fil des années. Durant cette période de plus de 100 jours, l’État gabonais a résolu une grande partie de ses créances, déboursant une somme considérable de 300 milliards de francs CFA entre septembre et novembre, selon le ministère de l’Économie et des Participations.

Sous la direction de Mays Mouissi Kinga, le ministère a initialement alloué une enveloppe de 85 milliards de francs CFA pour le règlement de la dette intérieure moratoire envers les entreprises. Grâce à la Direction Générale de la Dette (DGD), toutes les conventions dont le montant était inférieur à 1 milliard de FCFA (89% des entreprises concernées) ont été intégralement payées. De plus, les échéances antérieures au 1er janvier 2024 pour les conventions d’un montant égal ou supérieur à 1 milliard de FCFA (11% des entreprises concernées) ont été honorées, ainsi que les instances au Trésor, pour un montant total de 10 milliards de FCFA.

Cette opération a bénéficié à plus de 300 entreprises au Gabon, engendrant un précompte de leur dette au profit de la CNSS (6,13 milliards de FCFA), de la CNAMGS (7,73 milliards de FCFA), des impôts (2,33 milliards de FCFA) et des Douanes (230 millions de FCFA). Un total de 16,43 milliards de FCFA a ainsi été prélevé au titre des dettes sociales et fiscales, comme indiqué dans le communiqué du ministère.

Dans un second temps, le ministère de l’Économie et des Participations annonce le règlement de 381,39 milliards de francs CFA liés aux arriérés de la dette extérieure du Gabon. Cette démarche vise à rétablir la crédibilité du pays, conformément à l’engagement du président de la Transition d’honorer les échéances mensuelles. Depuis mars 2023, le Gabon était suspendu de décaissement auprès de neuf bailleurs de fonds internationaux, mais les autorités actuelles ont réussi à lever ces suspensions, notamment avec la BAD (27,5 milliards de francs de dette apurés), la BID (10,24 milliards de francs) et le FMI (11 milliards de francs).

Au cours de ces 100 jours, un total de 381,39 milliards de francs CFA liés à la dette extérieure a été remboursé, réparti comme suit : 319 milliards en septembre 2023, 31,99 milliards en octobre 2023 et 30,4 milliards en novembre dernier.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page